Composé sensible / Concrete composite 

Oeuvre présentée lors de l'exposition La relève des arts imprimés 2, Atelier Circulaire du 12 janvier au 11 février 2017

 

Pin, gypse, impressions au jet d'encre sur vinyle autocollant et polypropylène

Vacillant entre intérieur et extérieur, Composé sensible / Concrete composite se présente comme un tableau-objet dont les matières planes glissent du cadre. La structure, conçue en pin sélect, est recouverte d’un morceau de gypse replié sur lui-même, dévoilant une image hybride de laine minérale et de tapisserie aux motifs fleuri se poursuivant au verso du mur. La partie inférieure présente une impression numérique d’une texture de ciment. L’appropriation des matériaux par le détournement d’une construction et des prises de vues photographiques à travers des images imprimées permettent de questionner le fabriqué et l’imitation au sein d’une œuvre tridimensionnelle. «Psychiquement, l’affaire relève d’une exploration de la mémoire (de la maison) familiale par une sorte de fouille archéologique qui lui permet de réactiver certains souvenirs ou états d’esprit.»  L’a-maison, p.19 Marie-Christiane Mathieu

© Ann Karine Bourdeau Leduc 2019