Démarche artistique

 

Ma pratique artistique se manifeste principalement sous forme d’installations sculpturales regroupant images imprimées et dessins. Je m’intéresse principalement au rapport reproductif des objets, des matières et des matériaux en créant des arrangements sculpturaux soignés, organisés, mais aussi encombrés. Les concepts clés qui caractérisent ma recherche sont la reproduction, l’imitation, l’accumulation et la (ré)appropriation. Je crée de nouvelles sculptures en m’appropriant les éléments architecturaux, les objets et les meubles de divers courants artistiques (Arts & Crafts, modernisme, minimalisme, postmodernisme, etc.), de sorte à créer des compositions éclectiques.

 

De façon générale, je conceptualise mes installations sculpturales par l’amalgame et l’accumulation d’objets – trouvés ou construits. Alors que mes installations sont à la fois ordonnées et encombrées, en construction ou en déconstruction, cela attribue à mon travail un caractère inachevé et transitoire. Exploitant de manière ludique les matériaux en les agençant avec soin pour créer l'illusion d'un espace libre et intuitif, certains morceaux sont fracassés, alors que d'autres sont une reproduction caricaturale d’une forme cassée. Ainsi, je confonds réalité et artifice, puisque j’incorpore à mes installations des objets aux allures simili-fonctionnelles, comme une échelle en styromousse, une palette de transport en gypse, ou encore des roches en papier. Ces reproductions confrontent l'utilité supposée des objets, puisqu’ils sont incapables de remplir leur fonction première, tout en mettant en évidence notre relation conflictuelle que nous entretenons avec ceux-ci dans notre époque actuelle.

 

De plus, je traite et confectionne en grande partie mes installations sculpturales de manière formelle, en axant mes recherches sur les compositions, les textures et les couleurs grâce à l’amalgame de plusieurs matériaux de construction méticuleusement choisi. Bien que les installations sculpturales que je mets en place possèdent des qualités formelles et esthétiques, elles ont néanmoins pour rôle de permettre le déploiement d'images imprimées dans l'espace. Je collectionne alors des échantillons de textures, qui sont à la fois des matières naturelles ou des reproductions artificielles de celles-ci (granit, terrazzo, marbre, pierre, etc.), que je traite et transpose par la suite en images imprimées. C’est ainsi que je crée un inventaire de matières trompeuses, puisqu’une fois intégrées à mes constructions, ces images portent en elles un commentaire ironique sur le caractère factice de certains matériaux de construction et de rénovation, en copiant ce qui tente d'imiter le vrai. Au final, ma pratique artistique est une séduisante fausse-vérité.

Artist statement

 

My work takes a dive into the reproductive relationship between objects and images as a cycle of creation. Working both intuitively and inquisitively, I integrate notions of reproduction, imitation, accumulation, and (re)appropriation into my installations to create formal compositions that are both part of contemporary design culture, and also of my imagination. Developing an iconography using construction materials, colour trends, architectural and design references from various eras (European 19th century, 80s and today) I refer to these elements to create sculptural installations. Playfully exploiting materials and carefully arranging them to create the illusion of a free and intuitive space, some components are smashed, others are perfectly ‘broken’ shapes. Since production and reproduction are a never-ending cycle, my work exists in a seemingly transitory state.

 

The sculptural installations I create are fragile, ephemeral and precarious. Since reproduction is a key concept of my practice, my installations contain “copies” and “replicas” using images and textures. To do so, I collect, scan and reprint samples of textures, both original or artificial reproductions. Using materials like specked foam insulation as well as drywall, wood and manufactured materials as a starting point, I build furniture, enigmatic objects and create beautiful scrap piles. I confuse reality and artifice, so a viewer may see real, functional objects in my work. However, upon a close examination that viewer will discover glitches, surprises, fragmented fake and real materials pointing to our conflicted relationship with objects and their function in our material culture. For decades, we have valued cheap reproduction and within my work, I highlight this tendency we have to go for disposable over durable. Finally, specificity is an important aspect of my work since my installation shift from two-dimensional to three-dimensional. When creating my sculptures, I utilize the space I am in and the architectural and built design as elements that inform these assemblages.